La Renaissance du Royaume Oublié Index du Forum

La Renaissance du Royaume Oublié
Forum de la guilde "La Renaissance du Royaume Oublié" - Dofus, Serveur : Maimane

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Asturiel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Renaissance du Royaume Oublié Index du Forum -> Entre membres -> Presentation des membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asturiel
Mentor

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 116
Localisation: Lille

MessagePosté le: 10/01/2007 23:22:11    Sujet du message: Asturiel Répondre en citant

Asturiel dit le maudit

Jeune garçon courageux et vif, Asturiel est un osamodas ayant choisi de se servir de ses pouvoirs pour vaincre les monstres qui entravent sa progression.
Né d’une longue lignée d’osamodas, il a hérité en plus de ses incroyables pouvoirs d’une malédiction qui a entraîné la mort prématurée de tous ses compagnons, en particulier ses familiers. En effet, cette malédiction a été lancée, il y a des siècles, par le dieu Osa en personne à l’encontre de l’ancêtre d’Asturiel pour le punir d’avoir utilisé ses familiers à des fins culinaires, ce qui était bien évidemment intolérable : le tofu ne se cuisine pas, pas plus que le sanglier, le bouftou, ou encore le dragonnet, même si on y ajoute de la menthe fraîche! Payant pour cet affront aux bonnes mœurs de sa classe, le jeune homme doit subir les coups du sort : échecs critiques, agressions non voulues des monstres croisant son chemin, problèmes de krafting, ou encore mauvais droop…

Pour contre balancer cette tare historique, Asturiel bénéficie de pouvoirs incroyables, obtenu grâce à de longues heures d’entraînement auprès des maîtres qui furent les siens (et qui bien sur sont morts maintenant). Choisissant de se servir de ses invocations mais ne renonçant pas lui-même aux combats, il n’hésite pas à jouer de témérités pour achever les monstres de ses mains. Assommant, griffant et triomphant, c’est bien évidemment lors de ses combats avec sa compagne Cra nommée Karlya qu’il arrive généralement à être au sommet de son art.
Recherchant en permanence l’association avec d’autres valeureux combattants, il se montre sociable, attentif aux dangers qui menacent ses compagnons, mais également fin stratège. Peu de monstres peuvent se vanter d’être venu à bout de l’osamadas, bien qu’il passe de longues heures à prier son dieu afin de récupérer ses forces.

L’œil brillant, le teint pâle et une petite constitution, voilà ce qui caractérise cet osamodas qui trouve dans le combat la seule façon de reprendre aux yeux de son Dieu l’honneur déchu. Parcourant d’un pas rapide les plaines d’Asturb, les forêts d’Abraknydes, les champs des Ingals, rien ne saurait perturber le garçon de son but final : être le meilleur osamodas afin de pouvoir faire taire à jamais la malédiction.



La malédiction, tout ce que vous avez voulu savoir

La malédiction a été jetée par le dieu Osa en personne sur l’arrière arrière arrière grand père d’Asturiel (du côté maternel). Les raisons qui ont poussé le divin à ainsi punir son serviteur est simple. Alors que les aïeux d’Asturiel fêtaient joyeusement les fêtes de Nowel, ils se demandèrent comment honorer les invités de leur table. Le grand père Courge eut l’idée de varier la nourriture en inventant avec sa femme des recettes inédites : le tofu à la menthe, le bouftou aux noisettes, le sanglier au citron et le fin du fin : le dragonnet aux trois gelées. Bien que les mets fussent appréciés par les convives, à la fin du repas un éclair frappa le milieu de la table et le dieu Osa apparut à tous, indexe levé vers le grand père Courge. Ses mots furent les suivants : « Courge, tu es la honte des Osamodas, tu as trahi les règles de ton ordre, je te maudis toi et ta descendance jusqu’à ce qu’un de tes successeurs soit digne de porter de nouveau ton nom ». L’instant suivant le dieu avait disparu et le grand père n’eut pas le courage de finir sa cuisse de tofu. Il renonça à se battre, maudissant ses mauvaises tentatives, ses coups lancés en vain sur ses ennemis et finit par mourir végétarien.


Fiche

Nom : Asturiel
Classe : osamodas
Niveau : 47
Métier : bijoutier et bûcheron
Situation de famille : marié avec Karlya (cra)
Familiers : impossible à définir, tous meurent entre ses mains (deux croums, un chacha …)
Signe distinctif : peut ouvrir une entreprise de pompe funèbre tellement il collectionne les fantômes
Qualités : courageux, persévérant, attentif
Défaut : une malédiction, drageur et gourmand
But : devenir le meilleur osamoda afin de faire reluire de nouveau le nom de sa famille qui est, depuis le jour de la malédiction, tu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/01/2007 23:22:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Renaissance du Royaume Oublié Index du Forum -> Entre membres -> Presentation des membres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com